Le Yucca, toujours apprécié pour son allure sauvage et invasive

Le yucca, l’exotisme à l’état pur. Une plante facilement remarquable grâce à ses nombreuses feuilles rigides et pointues, et par ses fleurs blanches en grappe. De la famille des Asparagaceae, le yucca peut être cultivé dans de nombreux endroits. Il pousse généralement en milieu aride et désertique. Facile d’entretien, le yucca qui sait s’adapter à son environnement a conquis le monde des plantes d’intérieur.

Le yucca en plante d’intérieur

Très prisé en plante d’intérieur, le yucca se plante facilement et en tout temps. Le Yucca aloifolia ou le yucca gigantea en pot sont les plus populaires dans les habitations. Il offre une touche d’exotisme dans la pièce où il est posé. Le yucca d’intérieur est une plante assez imposante, elle peut atteindre facilement les 2 mètres si les conditions sont favorables à sa croissance. Cette plante, voire même, cet arbuste fleuri s’adapte très facilement à tout type de situation. Ce qui lui vaut sa côte de popularité dans la salle de séjour, balcons, vérandas, terrasse, ou même dans le couloir. En effet, le yucca, de par son milieu original, le désert, est une plante qui ne nécessite pas beaucoup d’eau. Il supporte également les climats arides et très chauds. Ainsi, il peut être placé sans encombre sous un soleil ardent. Néanmoins, sa floraison n’est pas fréquente. En période hivernale, le yucca en pot se tient au chaud à l’intérieur et aime les températures assez chaudes. Néanmoins, certaines variétés, peuvent être mises dehors en période de froid.

Comment bien entretenir son yucca en pot ?

Loin de son milieu désertique, le yucca en pot est plus friand de soins. Néanmoins, question arrosage, le yucca ne doit être arrosé que deux fois par semaine en moyenne. Les petits soins pour le yucca sont peu nombreux. De temps en temps, il nécessite un dépoussiérage avec un chiffon humide. Ses feuilles fanées doivent être enlevées, pour une question de bonne santé (une meilleure aération des feuilles permet d’éviter les éventuelles maladies) de la plante et pour une question d’esthétique. Le rempotage n’est pas nécessaire, si besoin est, renouvelez la terre en surface du pot. Côté engrais, vous pouvez nourrir votre plante tous les bimestres, le yucca d’intérieur ne nécessite pas beaucoup d’engrais, veillez à ne lui donner qu’une infime quantité. Le yucca peut être victime de quelques maladies ou d’insectes. Pour remédier aux insectes, faites appel à leurs prédateurs naturelles, les petites coccinelles qui éliminent facilement les petits parasites.

Les variétés de Yucca

L’on distingue un grand nombre de variétés de yucca. En effet, l’on compte à ce jour entre 40 et 50 espèces. Les différentes espèces sont principalement localisées dans les déserts, les pays chauds d’Amérique du Nord. Comme variétés, l’on peut citer en exemple le yucca « banane », le yucca brevifolia, le yucca « filamenteux », ou le yucca gigantea destiné à la culture extérieure.

Où acheter ses plantes d’intérieur ?
Comment bien choisir une plante d’intérieur avant d’acheter ?